CONSEILS sur la pratique de l’orthodontie de la parodontologie en ce qui concerne le COVID-19
15 mars 2020

Chers collègues,

Nous aimerions rédiger un guide pour les pratiques orthodontiques et paro’s basé sur les recommandations du gouvernement et la littérature scientifique.

Le virus SARS-CoV-2 aurait une période d'incubation de 2 à 14 jours. Il provoque le COVID-19. La transmission de ce virus se fait soit directement (toux, éternuements et inhalation de micto-gouttelettes), soit par contact (muqueuses buccales, nasales et oculaires). Ce virus peut être transmis de personne à personne par contact direct ou indirect, ou par de grosses ou petites gouttelettes. Il peut également être transmis directement ou indirectement par la salive. Ce virus est rapidement transmissible et il n'existe actuellement aucun vaccin.

Le gouvernement conseille aux hôpitaux de reporter tous les traitements non-urgents afin d'empêcher la propagation du COVID-19.

Nous supposons que les traitements orthodontiques doivent être considérés comme des traitements non-urgents dans ce contexte.

En tant qu'association professionnelle, nous n'avons pas encore reçu de directives spécifiques de la part du gouvernement. Nous ne disposons que d'un seul document, daté du 7/3/2020, (ref 2019-nCOV-dentistes.pdf) du conseil supérieur de la santé sur l'utilisation des masques buccaux dans lequel les dentistes sont mentionnés. Bien que la pratique soit différente pour les différentes spécialités, le document ne fait aucune distinction.

Compte tenu de l'évolution connue de l'infection virale dans nos pays voisins et de la croissance exponentielle de ces derniers jours et heures dans notre pays, nous voulons, en tant qu'association professionnelle, prendre nos responsabilités afin de limiter autant que possible la propagation.

Nous conseillons donc de réduire drastiquement la pratique à partir du lundi 16 mars 2020 et ce pendant au moins 3 semaines, à l'exception du suivi nécessaire et des urgences éventuelles.

Le BUOS prendra contact avec l'INAMI afin de signaler les problèmes concernant les interruptions et la nomenclature liée à l'âge.

 

Afin de vous protéger vous et votre patient lors de soins urgents, nous vous recommandons les mesures suivantes :

A l'avance : consultation téléphonique

  • Détection de l'infection :
    • Demander sa température (prise au niveau du front) (>37,3°C ou <37,3°C)
    • Questionnaire :
      • o Avez-vous eu de la fièvre au cours des 15 derniers jours ?
      • o Avez-vous eu une toux ou des difficultés à respirer au cours des 15 derniers jours ?
      • o Avez-vous été en contact avec un patient certain du Corona ?
      • o Avez-vous été en contact étroit avec des personnes présentant des symptômes de fièvre, de toux ou de problèmes respiratoires ?
      • Si la réponse à une de ces quatre questions est :
      • -> OUI + < 37,3°C : reporter le traitement de 14 jours
      • -> OUI + > 37,3°C : contacter le médecin généraliste, pas de traitement
      • -> NON + <37,3°C : le traitement est possible
      • -> NON + >37,3°C : contacter le médecin généraliste, pas de traitement

 

  • Demander au patient de se présenter au cabinet individuellement ou avec un maximum d'un accompagnant (pas un groupe à risque).
  • Reporter le traitement des patients à risques :
    • o > 70 ans
    • o Patients qui ont de graves problèmes de santé
    • o Femmes enceintes

 

En entrant dans le cabinet:

  • Lavage obligatoire des mains (séchage avec des serviettes en papier jetables)
  • Gardez une distance minimale d'un mètre avec les autres personnes

 

Traitement :

  • N'admettre le patient qu'en salle de soins
  • Rince-bouche du patient:

Rinçage à la chlorhexidine : pas efficace dans la lutte contre le 2019-CoV

Le 2019-CoV est probablement sensible à l'oxydation :

-> Le rinçage avec une solution de peroxyde d'hydrogène à 1% ou une solution de povidone à 0,2% peut réduire le potentiel de contamination (préférence pour travailler sous une digue en caoutchouc).

 

  • Évitez les traitements qui produisent des éclaboussures ou des aérosols: par exemple, enlever un appareil fixe.
  • COVID-19 est un virus encore relativement inconnu de nombreux scientifiques. Nous supposons qu'il se comporte comme les autres Coronavirus (par exemple le SARS), ce qui signifie qu'il est sensible aux températures élevées comme le thermodésinfecteur et le stérilisateur.

-> Toutes les pinces et ustensiles qui entrent en contact avec des fluides potentiellement infectieux doivent être suffisamment stérilisés:

o Stérilisation

o Thermodésinfection

Il ne suffit donc pas de nettoyer une pince orthopédique avec un chiffon humide ! Temps de contact minimum avec l'éthanol à 70 % : 10 min.

-> Désinfecter correctement toutes les surfaces, poignées, chaises, claviers, souris: (solution alcoolique à 70%). Le virus pourrait survivre jusqu’à 9 jours sur une étagère (les avis divergent fortement).

 

  • L'utilisation de pièces à mains/contre-angle/turbine anti-reflux est recommandée, car la rétraction des liquides permet une contamination croisée avec le virus. Les pièces à mains standards ne possèdent pas ces propriétés et ne sont pas adaptée pour fonctionner dans ces conditions.

-> En cas d'utilisation de pièces à mains conventionnelles : rincer soigneusement les tuyaux + autoclave/thermodésinfection/DAC après chaque utilisation.

 

 

Protection personnelle :

Un dépistage approprié des patients devrait réduire les chances qu'un patient infecté par le corona soit traité.

Protection primaire pour les orthodontistes et les assistants :

  • Hygiène des mains : ligne directrice :2 avant - 3 après

-> Se laver les mains :

- Avant l'examen des patients

- Avant les soins dentaires

- Après le contact avec le patient

- Après avoir touché l'environnement et le matériel sans désinfection

- Après contact avec les muqueuses, la salive, le sang, les sécrétions...

  • Porter des gants jetables (usage unique)
  • Ne pas toucher ses yeux, sa bouche ou son nez !
  • Masques buccaux :

o Porter un masque chirurgical jetable (EN14683)

- Remplacer après chaque patient (en raison de la pénurie, le gouvernement conseille de les porter jusqu'à 8 heures)

- Composé de 3 couches :

o Couche extérieure : imperméable

o Couche intermédiaire : filtre à particules (le COVID 19 a une taille comprise entre 60 et 140 nm, ce masque buccal n'arrêtera donc pas tous les virus, d'où la recommandation de le combiner avec un écran facial).

o Couche intérieure : absorption d'eau

- Bien accrocher les bandes de métal sur le nez et sous le menton

o Utilisation de masques FFP2 chez les patients infectés par le COVID 19

  • Porter un écran facial (ou au moins des lunettes de protection)
  • Vêtements de travail adaptés

 

Directives pratiques générales :

- Aération régulière des locaux

- Vider la salle d'attente : livres, jouets, etc.

- Désinfection régulière des poignées de porte et des interrupteurs dans le cabinet et les WC, pousse-mousses, robinets,...

- Planification de l'agenda : Plage horaire suffisante pour éviter le contact entre les patients

- La réception :

o 1m de distance ou derrière une vitre

o Terminal de paiement désinfecté après chaque utilisation ou muni d'un film

o Après réception de d’argent liquide, désinfecter / se laver les mains si possible limiter les paiements en espèce.

 

Des évènements indésirables graves liés à l’utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ont été signalés chez des patients atteints de COVID19, cas possibles ou confirmés. Nous rappelons que le traitement d’une fièvre mal tolérée ou de douleurs dans le cadre du COVID19 ou de toute autre virose respiratoire repose sur le paracétamol, sans dépasser la dose de 60 mg/kg/jour et de 3 g/jour. Les AINS doivent être proscrits.
A l’inverse, les patients sous corticoïdes ou autres immunosuppresseurs pour une pathologie chronique ne doivent pas interrompre leur traitement, sauf avis contraire du médecin qui les suit pour cette pathologie.

Cette recommandation doit être diffusée largement auprès de l’ensemble des professionnels de santé.

 

Nous vous souhaitons bonne santé et bonne chance.

 

Conseil d'administration BUOS et BSP


oral-b tepe Colgate